Les réglages   

Réglage de l'amortissement lent

 

Le problème de compréhension vient peut-être du fait que l'entrée d'un virage est décomposée en plusieurs phases.

 

D'abord, lors du freinage en ligne droite, il y a un transfert de charge vers l'avant (phase 1). Les amortisseurs avants vont agir en compression et les amortisseurs arrières vont agir en détente.

 

Le but est de freiner au maximum au début, et de réduire la pression de freinage à mesure que l'on tourne de plus en plus le volant pour entrer dans le virage.

Dans cette seconde partie (phase 2), puisque nous relâchons progressivement les freins, le transfert de charge s'effectue vers l'arrière. Les amortisseurs avants vont agir en détente et les amortisseurs arrières vont agir en compression.

 

Dans le cas d'une épingle, ces deux phases auront lieu lors de l'entrée. La phase 1 s'effectuera en ligne droite et donc il n'y aura normalement pas de sur-virage ou sous-virage à ce moment-là. C'est lors de la phase 2 que l'on va ressentir du survirage ou sous-virage.

Si la voiture sous-vire, c'est qu'il y a trop de transfert de charge vers l'arrière, réduisant le grip à l'avant pour l'augmenter à l'arrière.

Comme les amortisseurs avants agissent en détente, on veut empêcher que trop de charge ne soit transférée sur l'arrière, donc on va augmenter la valeur de détente avant (ou durcir l'amortisseur avant en détente).

Comme les amortisseurs arrières agissent en compression, on veut empêcher que les amortisseurs ne se compriment trop, donc on va augmenter la valeur de compression arrière (ou durcir l'amortisseur arrière en compression).

 

C'est là qu'il y a le plus de confusion au niveau des réglages des amortisseurs. Pour les suspensions, si la voiture sous-vire à l'entrée d'un virage, on assouplit la suspension avant et/ou on durcit l'arrière, mais pour les amortisseurs on doit durcir la détente avant et/ou durcir la compression arrière.

 

Prenons maintenant le cas d'un virage rapide: pour lequel on doit juste donner un petit coup de frein pour entrer dans le virage. Dans ce cas, nous avons une phase 1, mais pas de phase 2. C'est cette phase 1, avec les amortisseurs avants qui agissent en compression et les amortisseurs arrières qui agissent en détente, qui va déterminer l'attitude sur-vireuse ou sous-vireuse de la voiture. Et dans ce cas, si la voiture sous-vire, c'est qu'il n'y a pas assez de transfert de charge vers l'avant et le train avant n'a pas le grip nécessaire.

 

Comme les amortisseurs avants agissent en compression lors de la phase 1, on veut favoriser le transfert de charge vers l'avant, et on va donc diminuer la valeur de compression avant (ou assouplir l'amortisseur avant en compression).

Comme les amortisseurs arrières agissent en détente, on veut que les amortisseurs se détendent plus pour que plus de charge soit transférée vers l'avant, donc on va diminuer la valeur de détente arrière (ou assouplir l'amortisseur arrière en détente).

 

Pour résumer jusqu'ici:

 

Sous-virage lors de la phase 1:

- assouplir les amortisseurs avants en compression

et/ou

- assouplir les amortisseurs arrières en détente

 

Sous-virage lors de la phase 2:

- durcir les amortisseurs avants en détente

et/ou

- durcir les amortisseurs arrières en compression

 

Pour le cas du sur-virage:

 

Sur-virage lors de la phase 1:

- durcir les amortisseurs avants en compression

et/ou

- durcir les amortisseurs arrières en détente

 

Sur-virage lors de la phase 2:

- assouplir les amortisseurs avants en détente

et/ou

- assouplir les amortisseurs arrières en compression

 

 

Prenons comme autre exemple le cas d'un virage rapide dans lequel on commence déjà à réaccélérer au moment où l'on entre dans le virage. Dans ce cas, il n'y a pas de freinage et donc pas de phase 1, ni de phase 2. Il s'agit en fait d'une longue phase de sortie de virage (phase de réaccélération). Dans ce cas, les amortisseurs avants agissent en détente et les amortisseurs arrières en compression. Si la voiture a un comportement sous-vireur dans ce virage, on procède comme pour la phase 2:

 

 

Sous-virage en sortie de virage:

- durcir les amortisseurs avants en détente

et/ou

- durcir les amortisseur arrières en compression

 

Sur-virage en sortie de virage:

- assouplir les amortisseurs avants en détente

et/ou

- assouplir les amortisseurs arrières en compression

 

On peut donc constater que les modifications apportées sur le réglage des amortisseurs pour corriger un comportement sous-vireur/sur-vireur lors d'une phase 2 produiront également le même effet en sortie de virage.

Cela veut dire que si la voiture se comporte mal dans la phase 2, mais que l'on ne souhaite pas modifier le comportement en sortie de virage, il faudra de préférence modifier d'autre réglages du châssis:

- ressorts avants

- ailerons pour les virages rapides

- barre anti-roulis avant pour les virages lents

- différentiel de freinage

 

Et si l'on ne souhaite pas modifier le comportement en phase 2, mais que le comportement en sortie de virage est mauvais, il faudra de préférence modifier d'autres réglages du châssis:

- ressorts arrières

- ailerons pour les virages rapides

- barre anti-roulis arrière pour les virages lents

- différentiel de puissance

 

 

Remarque: si par exemple pour une épingle, on doit commencer de tourner durant la phase 1 du freinage, on doit bien analyser lors de quelle phase la voiture sur-vire ou sous-vire pour appliquer le bon réglage des amortisseurs. Si dans les deux phases la voiture sous-vire par exemple, on va modifier les amortisseurs comme indiqués plus haut:

 

Sous-virage lors de la phase 1:

- assouplir les amortisseurs avants en compression

et/ou

- assouplir les amortisseurs arrières en détente

 

Sous-virage lors de la phase 2:

- durcir les amortisseurs avants en détente

et/ou

- durcir les amortisseurs arrières en compression

 

Comme on le voit, pour chaque amortisseur, on devra intervenir en réglage de compression et également en réglage de détente:

- assouplir les amortisseurs avants en compression

- durcir les amortisseurs avants en détente

 

- assouplir les amortisseurs arrières en détente

- durcir les amortisseurs arrières en compression